Césariennes quelles conséquences ?

Césarienne: avantages et inconvénients

Dans le monde d'aujourd'hui, la césarienne est une méthode d'accouchement très courante. Avant de décider d'une opération, vous devez peser soigneusement toutes les conséquences possibles. Maintenant, les médecins ont une vaste expérience dans la chirurgie, les cliniques disposent d'un équipement de haute qualité. L'accouchement est donc plus facile que jamais. Cependant, s'il n'y a aucune indication pour une césarienne, il est préférable d'accoucher naturellement.

Lors d'une chirurgie abdominale, un nouveau-né naît à travers la paroi abdominale de l'utérus.

Césarienne: avantages et inconvénients

Auparavant, l'enfant était retiré de cette manière s'il n'y avait aucun espoir que la femme accouche seule, ainsi qu'après le décès de la mère. Maintenant, l'opération est très populaire - elle est pratiquée dans environ 15 à 25% de toutes les naissances. La recommandation de l'OMS, Organisation mondiale de la santé, est de rester entre 10 et 15% et de ne pas dépasser ce seuil.

La césarienne a une grande variété d'avantages et d'inconvénients, ils seront discutés plus loin.

Contenu de l'article

Pourquoi la méthode est-elle populaire chez les femmes?

La peur de l'accouchement pénètre dans la conscience d'une femme depuis l'enfance. Dans les familles de génération en génération, les histoires de douleur et d'accouchement à risque se transmettent naturellement, c'est pourquoi une image très peu mignonne du processus d'accouchement se dépose dans l'esprit.

À l'approche du moment de l'accouchement, peu de femmes sont correctement préparées psychologiquement pour l'événement. Mais la peur est la principale raison pour laquelle la douleur survient lors des contractions et des tentatives. La douleur intensifie la peur et vice versa, un cercle vicieux se produit.

Par conséquent, beaucoup pensent que la méthode artificielle est une option plus facile pour donner naissance à un bébé, lorsqu'une femme s'endort et se réveille avec un nouveau-né au sein.

Dans le même temps, les femmes enceintes oublient que les blessures reçues peuvent s'avérer beaucoup plus douloureuses que les sensations lors de l'ouverture naturelle du corps, et que d'autres conséquences postopératoires posent de réelles menaces pour la santé de la femme - jusqu'au fait qu'en cas d'erreurs médicaux grossesse après une césarienne peut devenir impossible. L'intervention chirurgicale est une mesure très sérieuse, un tel accouchement n'est pas plus facile, mais beaucoup plus difficile que le cours naturel des événements.

Les indications médicales de la césarienne sont très spécifiques, il existe unune liste limitée d’entre eux. Un certain nombre de situations de la part de la mère et de l'enfant sont décrites dans lesquelles le feu vert pour une intervention chirurgicale d'urgence ou planifiée est donné.

Indications standard de la chirurgie

Dans certains cas, le médecin qui surveille l'évolution de la grossesse peut envoyer une femme en chirurgie élective:

Césarienne: avantages et inconvénients
  • la taille du fœtus est supérieure à quatre kilogrammes;
  • position latérale de l'enfant;
  • malnutrition fœtale;
  • un placenta normalement localisé exfolie prématurément;
  • placenta praevia;
  • une femme a un bassin étroit ou ses os sont déformés;
  • gestose sévère;
  • malformations de l'utérus, du vagin;
  • divergence des os pubiens;
  • maladies du système cardiovasculaire ou nerveux;
  • problèmes de vision;
  • maladies oncologiques, fibromes utérins;
  • herpès génital au stade aigu;
  • déchirures périnéales importantes après une naissance précédente;
  • échec de la cicatrice utérine après une intervention chirurgicale précédente;
  • autres raisons spécifiques.

Une opération d'urgence est effectuée dans de telles situations:

  • avec une grave faiblesse du travail;
  • avec hypoxie fœtale aiguë;
  • en cas de décollement du placenta normal ou bas;
  • s'il y a une grande différence entre la taille de la tête fœtale et celle du bassin de la femme;
  • avec discoordination du travail;
  • si une mauvaise insertion de la tête fœtale s'est produite;
  • en l'absence de l'effet d'excitation du travail;
  • lorsque les boucles du cordon ombilical tombent;
  • si le liquide amniotique est versé prématurément;
  • autres urgences.

Les manipulations durent en moyenne 20 à 40 minutes. En règle générale, le père peut être présent dans la salle d'opération, ainsi qu'à côté de sa femme pendant que la mère porte un bandage après une césarienne et il lui est difficile de bouger, de prendre le nouveau-né dans ses bras. La sortie a lieu plus tard que d'habitude - le sixième ou septième jour.

Conséquences pour la mère

Pour une femme, l'opération peut avoir un certain nombre de conséquences plus ou moins graves:

Césarienne: avantages et inconvénients

  • environ un tiers des femmes enceintes font face à des complications postopératoires;
  • l'utérus et les organes voisins peuvent être infectés;
  • il existe un risque de perte de sang importante, dans certains cas, il est nécessaire de recourir à une transfusion sanguine;
  • une chute rapide de la pression ou d'autres réactions inattendues à l'anesthésie;
  • problèmes intestinaux;
  • une femme revient à un état normal beaucoup plus tard que lors de l'accouchement naturel; restauration promarche plus douloureuse et difficile;
  • dure plus longtemps et décharge après une césarienne (minimum 4 à 6 jours);
  • il peut y avoir de gros problèmes d'allaitement plus tard (surtout après une intervention planifiée);
  • la douleur de la suture peut persister plusieurs semaines après l'opération; plus tard, il peut se faire sentir de temps en temps;
  • les mères qui allaitent peuvent avoir des douleurs abdominales;
  • un pansement post-césarienne peut être nécessaire pour aider la mère à se déplacer;
  • l'accouchement après césarienne dans la grande majorité des cas est également pratiqué artificiellement;
  • si une anesthésie générale a été utilisée, le lien entre le bébé et la mère n'est pas aussi fort que si la naissance avait eu lieu in vivo;
  • une intervention chirurgicale supplémentaire peut être nécessaire (dans de rares cas);
  • la prochaine grossesse après une césarienne, comme recommandé par les médecins, ne devrait pas avoir lieu avant deux ans plus tard;
  • une intervention chirurgicale multiplie par quatre la mortalité.

Avant de vous mettre d'accord avec un médecin sur une opération planifiée, vous devez penser à toutes les conséquences désagréables possibles.

Il est préférable de peser immédiatement les risques relativement inoffensifs, qui sont, par exemple, une décharge prolongée après une césarienne, ainsi que tout à fait tangibles et significatifs (tels que d'éventuels problèmes d'alimentation de l'enfant, l'établissement d'une relation étroite avec lui, les risques pour la santé de la mère). p>

Pour de nombreuses mères lors de leur première naissance, l'argument en faveur du cours naturel des événements est l'idée que l'accouchement après une césarienne aura très probablement également lieu in vitro.

Influence sur l'enfant

L'opération peut également avoir un impact négatif sur le bébé:

Césarienne: avantages et inconvénients
  • avec des interventions chirurgicales planifiées, le bébé naît un peu prématurément (généralement entre 37 et 38 semaines de gestation);
  • les systèmes de vie du bébé ne sont pas déclenchés de manière tout à fait naturelle;
  • Les scores d'Apgar sont généralement sous-estimés en raison de l'anesthésie administrée à la femme en travail;
  • jusqu'à 30% des enfants césariennes naissent avec divers troubles et maladies: jaunisse, maladies infectieuses, pathologies des voies respiratoires, asthme et autres;
  • dans de rares cas, les nouveau-nés peuvent être blessés;
  • problèmes psychologiques: la réaction correcte à la lutte et au stress n'est pas formée, le cachet de l'unité avec la mère est absent, l'attente d'une aide extérieure est posée;
  • La mortalité par césarienne est 6 fois plus élevée que celle des enfants nés naturellement

Afin d'éviter des conséquences graves pour l'enfant et la femme en travail, il faut se conformer aux recommandations des médecins et planifier une grossesse après une césarienne seulement 2, et de préférence 3 ans après la naissance de l'enfant.

Pour un accouchement naturel!

Malheureusement, de nombreux médecins et mères envisagentla césarienne, en tant que processus plus facile par rapport au cours naturel des événements. Certains médecins recommandent vivement d'utiliser cette méthode au moindre doute.

Mais en pratique, l'opération entraîne des conséquences assez tangibles, sans parler des risques énormes pour la santé de la mère et de l'enfant. Après tout, si la douleur du travail est si effrayante, vous pouvez utiliser l'anesthésie péridurale pour aider à soulager la situation.

Le processus naturel n'est pas associé à la douleur, mais au rôle biologique de la mère, la naissance d'enfants en bonne santé!

Césarienne bienveillante par le Docteur Vélémir

Post précédent Quel type de poussette choisir pour un nouveau-né en été?
Prochain article Dysplasie des articulations de la hanche chez les enfants