Stérilet : avantages et inconvénients - Gynécologie

Comment se protéger de la synéchie

Les synechiae, ou adhérences, se retrouvent souvent chez les jeunes filles. En règle générale, ce diagnostic concerne les bébés âgés de 1 mois à 3 ans, mais ces troubles surviennent aussi bien chez les garçons que chez les femmes adultes.

Comment se protéger de la synéchie

Il est assez simple de détecter une pathologie à l'examen, en séparant les grandes lèvres. Si en même temps les petites lèvres ne s'ouvrent pas et sont collées ensemble, il s'agit d'une synéchie. Dans certains cas (très rarement) les grandes lèvres et les petites lèvres se confondent.

Il convient de noter que ce phénomène est généralement observé directement au-dessus de l'entrée de l'urètre, de sorte que le processus de miction est très difficile. Le résultat est un inconfort sévère.

L'enfant peut pleurer, être capricieux, crier et crier, pousser en urinant. Mais parfois, l'accrétion est très insignifiante et peut ne pas être du tout préoccupante, et les parents ne découvrent la maladie que lors d'un examen préventif.

Cependant, cette condition nécessite un traitement urgent dans la plupart des cas, les mamans et les papas doivent donc être bien conscients de cette pathologie, étant donné qu'elle est assez courante.

Contenu de l'article

Causes de la synéchie

Les facteurs suivants peuvent expliquer le développement de la maladie:

  • Mauvaise hygiène. Dans la plupart des cas, cela s'applique aux cas où l'enfant est lavé trop souvent (plusieurs fois par jour et avec du savon). Les enfants ont une membrane muqueuse très fine des organes génitaux externes, elle est donc facilement blessée lors du lavage, en particulier avec du savon. Lorsque la plaie guérit, les lèvres sont fusionnées et une synéchie se développe. Cependant, les filles, qui sont très rarement lavées, ce phénomène ne se produit pas moins souvent;
  • Infection du système génito-urinaire. Dans ce cas, le processus inflammatoire affecte non seulement les voies urinaires, mais également les organes génitaux. Les bactéries pénètrent dans leurs muqueuses, provoquent une inflammation et une adhérence. Un enfant peut contracter une infection soit pendant l'accouchement, soit par contact familial. Par exemple, des germes peuvent être trouvés sur le gant de toilette ou la serviette de quelqu'un d'autre, dans le lit des parents infectés. L'infection est également possible en nageant dans un réservoir naturel, par conséquent, pendant la saison chaude, le nombre de patients augmente considérablement;
  • Maladies allergiques. Habituellement, une éruption cutanée ou une autre réaction négative se produit sur la peau, mais des lésions muqueuses sont souvent observées. Par exemple, chez les filles souffrant de diathèse exsudative, la vulve devient souvent rouge, et ceo, à son tour, est un facteur de risque supplémentaire et dans la plupart des cas, des synéchies vulvaires se forment;
  • Complications pendant la grossesse. Très souvent, la pathologie se retrouve chez les enfants dont les mères ont eu des complications pendant la grossesse, par exemple une infection intra-utérine ou une toxicose sévère. Les parents de ces enfants devraient absolument consulter un gynécologue pédiatrique lorsque l'enfant atteint l'âge d'un an;
  • Déséquilibre hormonal (carence en œstrogènes). Le manque de ces hormones et la sensibilité des tissus des lèvres chez les petites filles sont considérés comme la norme, mais ces facteurs provoquent souvent le développement de la synéchie. Dans ce cas, il n'est généralement pas nécessaire d'appliquer une certaine thérapie, car avec l'âge (vers 6-8 ans) les adhérences provoquées par cette même raison disparaissent d'elles-mêmes;
  • Couches mal sélectionnées, rhumes fréquents, infections infantiles (varicelle, rubéole), nous prendrons des antibiotiques.

Synéchie intra-utérine - causes, diagnostic, traitement

Ce diagnostic est déjà posé aux femmes adultes. Dans ce cas, la cavité utérine s'infecte (partielle ou complète). En médecine, ce phénomène s'appelle le syndrome d'Asherman.

La forme bénigne de la maladie se caractérise par une violation du cycle menstruel, ou plutôt, les règles deviennent moins abondantes et durent moins. Dans certains cas, une aménorrhée se produit - l'absence de menstruation. Parfois, à ce moment, la douleur dans le bas de l'abdomen s'intensifie.

La principale cause de la maladie chez la femme est un traumatisme mécanique de la couche endométriale après un avortement ou un accouchement, accompagné de la pénétration de l'infection. Après une interruption de grossesse ou un accouchement, le risque de pathologie est observé dans les 4 premières semaines. En outre, les femmes qui ont subi un avortement manqué et les patientes ayant fait des fausses couches répétées sont souvent touchées.

La pathologie peut survenir après un certain nombre de procédures: métroplastie, myomectomie, curetage diagnostique de la muqueuse, conisation du col de l'utérus, endométrite, ainsi que lors de l'utilisation d'un contraceptif intra-utérin.

La cause de la maladie peut être une inflammation des organes génitaux, par exemple une endométrite. Ces pathologies perturbent l'intégrité de la couche endométriale. En conséquence, la fibrine est libérée, ce qui a un effet adhésif. Après un certain temps, les cordons de fibrine se transforment en adhérences, qui ne permettent pas à l'organe de fonctionner normalement.

Provoque le développement de la maladie et des perturbations hormonales.

Différentes méthodes sont utilisées pour diagnostiquer les synéchies: rayons X, échographie, échystérosalpingoscopie, imagerie par résonance magnétique (IRM), hystéroscopie.

Comment se protéger de la synéchie

Les synéchies de la cavité utérine ne peuvent être efficacement guéries que d'une seule manière - chirurgicale. Avant l'opération, une préparation médicale est obligatoire, qui consiste souvent en l'utilisation de médicaments hormonaux capables de supprimer la croissance et la maturation de la couche endométriale.

Le processus même d'élimination des adhérences s'appelle l'hystérorésectoscopie. Il est effectué avec un appareil spécial hà travers le vagin. Après l'opération, des antibactériens et de la physiothérapie sont prescrits. Le traitement est commencé presque immédiatement après la chirurgie. Un champ magnétique alternatif ou constant, des courants de fréquence supra-tonale, un laser peuvent être utilisés. Un deuxième cours est effectué après la première menstruation.

Si des synéchies à l'intérieur de l'utérus sont survenues en raison d'un processus inflammatoire, un traitement hormonal substitutif est prescrit, ainsi que l'utilisation d'immunomodulateurs.

Les patients après la chirurgie doivent être suivis par un médecin pendant environ six mois.

Comment traiter les synéchies chez les filles à la maison?

Après que maman a soupçonné que quelque chose n'allait pas, il est impératif de consulter un gynécologue pédiatrique pour découvrir la cause de la maladie et les méthodes de traitement qui dépendent de la taille du phénomène et de la complexité du processus d'adhésion.

Avec une forme légère de violation, il suffit de commencer à prendre soin des organes génitaux du bébé:

  • Lavage régulier sans gant de toilette le matin et le soir, et après chaque selle;
  • Utilisation peu fréquente de savon;
  • La crème ne peut être utilisée qu'après consultation d'un médecin;
  • L'eau doit être exempte d'agents antiseptiques. Ils ne sont ajoutés que sur recommandation d'un spécialiste;
  • Les sous-vêtements ne doivent être fabriqués qu'à partir de matériaux naturels;
  • Les culottes sont changées quotidiennement. Il est conseillé de les repasser avant de les utiliser;
  • Prenez un bain d'air si l'enfant porte des couches;
  • Le savon doit être destiné aux enfants, sans charges. Si un gel est utilisé, vous devez faire attention à l'indicateur de son acidité.

Traitement Synechia

Après avoir examiné les organes génitaux, le gynécologue effectue des frottis et des cultures pour la microflore pathogène, prescrit un certain nombre de tests pour les infections urogénitales, par exemple, le virus de l'herpès, la chlamydia, la gonorrhée, la gardnerellose, le cytomégalovirus, etc. Dans certains cas, une échographie des organes pelviens est prescrite.

Après analyse des résultats obtenus, une thérapie complexe est déterminée. Une pommade topique spéciale peut être utilisée à la suite de l'utilisation de laquelle les lèvres divergent avec le temps. La pharmacothérapie dure 2 à 4 semaines.

Les cas plus complexes nécessitent une intervention chirurgicale. De telles manipulations sont totalement indolores et sont effectuées sous anesthésie locale. Ceci est suivi de plusieurs mesures visant à accélérer la cicatrisation des plaies et à prévenir la réadhésion des organes.

Comment se protéger de la synéchie

Lorsque les adhérences sont très petites, leur taille ne dépasse pas 0,5 cm et n'obstruent pas la miction, le traitement n'est pas nécessaire, car avec le temps, elles se dissolvent d'elles-mêmes. Si vous ne consultez pas un spécialiste et permettez le développement du processus inflammatoire, le développement de maladies telles que la cystite et l'urétrite est possible.

L'apparition de synéchies pouvant être précédée de toute infection, une antibiothérapie complexe est également effectuée. Lavage vaginalréalisée avec une solution antiseptique. Comprend l'utilisation de suppositoires antibiotiques.

Le principal danger posé par les synéchies des lèvres est leur capacité à progresser rapidement. Au fur et à mesure que la fille se développe, cette pathologie provoquera une formation anormale du périnée, ce qui affectera sa fonction de reproduction (fausses couches fréquentes, infertilité).

Surveillez les symptômes et lorsque les premiers signes de pathologie sont détectés - contactez immédiatement un spécialiste!

CANCER DU COL DE L'UTERUS

Post précédent Brillant capillaire: quelle est l'essence de la procédure et peut-il être fait à la maison
Prochain article Pourquoi y a-t-il un revêtement jaune sur la langue?